Acier Inoxydable

GUIDE SUR LES ACIERS INOXYDABLES : SOUDAGE, GRADES ET PRÉCAUTIONS

Les aciers inoxydables, reconnus pour leur remarquable résistance à la corrosion et à l’oxydation, sont indispensables dans de nombreuses industries.

En raison de leur différentes propriétés métallurgiques, les aciers inoxydables sont classés en plusieurs grades, chacun ayant une soudabilité distincte et rencontrant des défis spécifiques lors du soudage :

  • Les aciers austénitiques : sensible à la fissuration à chaud et à la corrosion intergranulaire.
  • Les aciers ferritiques : sujets à la fragilisation à 475°C et à la perte de propriétés mécaniques en cas de surchauffe
  • Les aciers martensitiques : sensibilité à la fissuration à froid
  • Les aciers duplex : vulnérables à la fragilisation à 475°C et à la perte de propriétés mécaniques en cas de surchauffe
  • Les aciers durcissables par précipitation (PH) : peuvent présenter des complications similaires en raison de leur nature austénitique, semi-austénitique ou martensitique.

De plus, tous les grades d'aciers inoxydables sont susceptibles de subir une coloration des joints de soudure et de la zone affectée thermiquement, ce qui entraîne une oxydation et une diminution de la résistance à la corrosion, faisant ainsi leur spécificité. Il est donc crucial de suivre une procédure de soudage appropriée et de choisir le bon métal d'apport pour garantir l'intégrité de la soudure.

Vous souhaitez en savoir plus sur le soudage des aciers inoxydables et comment prévenir la corrosion ? Contactez-nous dès maintenant pour des conseils spécialisés et des solutions sur mesure !

Consultez nos métallurgistes pour vous aider dans vos projets de soudage.

Solutions disponibles en :

Électrodes enrobées
Électrodes enrobées
Fils solides
Fils solides
Fils fourrés
Fils fourrés
X